Historique de Berlaymont

Berlaymont tient son nom de la fondatrice du « Cloistre de la Reyne de tous les saincts » Marguerite de Lalaing, épouse du comte Florent de Berlaymont, ancien gouverneur de Luxembourg.
Elle souhaitait « faire bâtir une Maison de Dieu pour l'éducation des filles », c'était au XVIIe siècle.

Le 10 aout 1623
La comtesse de Berlaymont rencontre au pied de la statue miraculeuse de Montaigu Marie de Duras, la première religieuse de la future fondation.
18 mai 1625
Les « huicts premières » religieuses se regroupent en communauté dans l'hôtel de Berlaymont à Bruxelles.
10 aout 1626
Le premier monastère est situé à l'ombre de Sainte-Gudule, entre la Montagne aux Herbes potagères, le Fossé aux Loups, la rue d'Assaut et la rue des Comédiens.
27 avril 1627
Approbation des Constitutions rédigées par le Père Scribani, ami de Pierre Fourier
1798
Le monastère est complètement détruit par les troupes révolutionnaires
5 septembre 1808
Les religieuses se regroupent rue du Manège grâce à la famille de Mérode.
1861
Expropriation en vue de la construction du Palais de Justice. Acquisition d'un terrain à la périphérie ... : rue de la Loi.
10 aout 1864
Bénédiction du Monastère. Et comme à chaque exode, le souci premier des religieuses est de rouvrir le pensionnat. C'est à ce moment que des élèves externes rejoignent les pensionnaires.
1936
Mère Marie de l'Esprit-Saint, la prévôte du Monastère, estime qu'il est souhaitable que le Berlaymont ne reste pas isolé.
1939
Après mûres réflexions, recherches et prières, le Monastère de Berlaymont fusionne avec la Congrégation de Notre-Dame, des Chanoinesses de St Augustin établies à Jupille dont les origines remontent à deux saints lorrains : Saint Pierre Fourier (1565-1640) et la bienheureuse Alix le Clerc (1576-1622)
1940
Premier fruit de l'Union : la fondation d'un monastère au Congo.
25 mai 1960
Acquisition du Berlaymont de la rue de la Loi par l'Etat belge. Acquisition d'un terrain d'Argenteuil appartenant au comte de Meeus
7 octobre 1961
Pose de la première pierre bénite par Jean XXIII
septembre 1962
Avec 15 jours de retard, première rentrée des 900 élèves.
28 juin 1974
La création d'une nouvelle Association qui deviendra, à partir du premier octobre 1974, le Pouvoir Organisateur (P.O.) du Centre Scolaire de Berlaymont (CSB).
Le Pouvoir organisateur, aux termes de la loi, est l'autorité qui en assume la responsabilité légale.
Dans l'Institut, le P.O. est le dernier responsable de son esprit, de sa politique éducative, des nominations, de la gestion financière, de la coordination de tous les groupes intéressés à la vie de l'Ecole.
Associés fondateurs:
  • 6 religieuses
  • 6 parents
  • 6 professeurs
  • 6 amis (3) et anciens élèves (3) (présentés par l'Association des AEB au vote de l'Assemblée générale)

Commentaires

Je n'oublierai jamais cette première année à Argenteuil qui fut aussi ma douzième et dernière année au Berlaymont. J'en ai un souvenir très ensoleillé. Par contre je ne me rappelle pas du tout que la rentrée avait été retardée de 15 jours.
Comme je n'y ai passé qu'un an, le Berlaymont pour moi, c'est celui de la rue de la Loi avec ses multiples coins et recoins, son grand parc, les terrains de basket, volley, handball, les aires de jeu, le tennis, les grands arbres et les allés ombragéeset son ambiance incomparable dans lequel je me retrouve quand je pense à ces années là!
Amitiés à tous